L’histoire du BOXER pour homme

L’histoire du BOXER pour homme

Le Boxer est un sous vêtement, plus long qu’un slip, qui descend sur le haut des cuisses.

Au contraire du caleçon qui lui se veut large et flottant, le boxer offre à l’homme un maintien similaire au slip. Le Boxer est donc à mi chemin entre le slip et le caleçon.

Ce sous-vêtement est apparu au début des années 90, et propulsé sur le devant de la scène par les grandes marques qui en font en quelques mois un objet de mode incontournable. En effet les marques apposent sur l’extérieur de l’élastique leur logo, ou slogan publicitaire.

Le Boxer connait un produit dérivé qui est le shorty. Comparable au premier coup d’œil, le shorty se veut plus court que le boxer, et tire son appellation de la mode féminine, et plus précisément de la lingerie. On trouve aussi des produits moins communs comme le boxer fit, qui est un sous-vêtement masculin entre le boxer et le shorty, ou encore le boxçon qui lui se situ entre le boxer et le caleçon. Des modèles peu répandus face au succès qu’a connu le boxer dès sa sortie mais qui ont le mérite d’exister.

Au début des années 90, la plupart des boxers sont en coton. Aujourd’hui on les retrouve associés à l’élasthanne, pour plus d’élasticité et un meilleur confort. Un boxer peut toutefois être confectionné à partir d’autre matière comme la laine, ou bien d’autres matières synthétiques.

De nos jours et avec la mode taille basse les boxers s’affiches sous nos yeux. Bon plans pour les marques qui ne rêvaient pas d’une telle publicité il y a 20 ans.

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article
Rating: 5.3/10 (3 votes cast)
L’histoire du BOXER pour homme, 5.3 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *