Mode masculine : le style streetwear l’emporte

Phénomène de mode des années 70-80, le style streetwear demeure vif et prisé par nombre de jeunes gens. L’aisance vestimentaire dépasse les époques, et se régénère en permanence. Porter un pantalon sarouel – style du 19ème siècle ! – par exemple apporte confort et liberté de mouvement.

Une mode en provenance des Etats-Unis d’Amérique

sixth june

Contraste ou paradoxe social, la mode streetwear est née dans un quartier pauvre de New York. Quand les jeunes garçons de cette ville, défavorisés financièrement, ont décidé de s’habiller à leur manière, le style est né. Selon les connaisseurs, les vêtements ne constituaient pas le phénomène en soi, mais l’aisance et la façon de les porter.

C’est donc cette liberté de choix et de mélange de tenue vestimentaire qui a séduit. Depuis les chaussures de marque jusqu’aux pantalons, vestes, chemisier ou T-shirts, la manière de se vêtir connaît un dynamisme particulier. Comme les créateurs de marque proposent des articles très tendances, les articles se révèlent tous comme répondant au goût du jour. Le code vestimentaire évolue au gré des époques. C’est cela aussi la mode. Ainsi, porter par exemple un vetement sixth june aujourd’hui, c’est se vêtir d’un blouson coloré haut en design ou d’une casquette à clous.

Un style proprement destiné à la ville

Alors qu’auparavant, les habits sur un territoire donné répondaient aux critères de bienséances de la culture dominante, actuellement, la distinction entre style urbain et rural voudrait se faire. Le conditionnel est de rigueur car les grandes villes du monde entier s’acheminent de plus en plus vers une absorption de leurs périphéries.

Cela étant, New York, d’où a débuté la mode streetwear, est une ville importante, réputée mondialement. Il est à peu près normal que ses codes vestimentaires aient franchi les océans. Pour les jeunes des villes du monde entier, arborer un blouson à capuchon, taggé de peau de léopard ou un motif d’animal sauvage, ou simplement de couleur unie (gris ou noir), c’est adopter le streetwear. Un look absolument urbain, propre aux grandes villes et à ce 21ème siècle naissant. Un vetement cabanelli ravira certainement les jeunes gens de France, tout comme le style des jeunes newyorkais a conquis la planète entière. Le confort de mouvements, la touche élégante sans en avoir l’air, la tendance du moment très affirmée, c’est en somme ce qui constitue les atouts majeurs de la mode streetwear. Et cela va durer encore…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *